Les étudiants et étudiantes de l'AÉHUM

Forum provisoire des étudiants et étudiantes d'histoire de l'Université de Montréal
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anecdote incroyable.

Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 32
Localisation : Ça dépend de ousque chuis.
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Anecdote incroyable.   Mer 18 Avr - 14:38

Un message du Cégep du Vieux-Montréal, répandu sur la liste de diffusion de l'ASSÉ.

Citation :
Lors de la présente campagne d’affiliation à l’AGECVM, un mandat d’assemblée générale stipule qu’aucun membre des fédérations étudiantes (FECQ-FEUQ), ni de l’ASSÉ, ne peut se présenter au cégep afin de faire de la mobilisation pour l’un des deux camps. La campagne s’est mise en branle le lundi 16 avril. Nous n’en sommes qu’à deux jours de campagne que déjà des individus issus des fédérations ou proches d’elles ont entamés leurs tentatives de sabotages.

Nous ferons impasse sur les événements du lundi 16 avril pour nous concentrer uniquement sur ceux du mardi 17 avril, que nous considérons comme plus important. En effet, alors que la journée s’était déroulée sans aucun incident apparent, quelques membres de l’AGECVM s’étaient tout de même assuré de demeurer dans le local jusqu`à la fermeture du cégep, soit à 23 heures. Alors que le cégep était totalement vide et que l’heure de fermeture approchait à grand pas, une membre de l’AGECVM constate que 3 individus arrachent des affiches du camp OUI. Elle se précipite ainsi donc vers l’association étudiante afin d’en alerter les autres membres restants. Quatre individus se lancent à la poursuite des contrevenants. C’est à cette occasion qu’ils et elles découvrent Philippe Brisson, ancien exécutant à l’AGECVM, ancien exécutant à la FAECUM et aspirant à l’exécutif de la FEUQ, ses mains munies d’une vingtaine d’affiches du camp OUI arrachées. À ses côtés, un individu qui répondra candidement au nom de « Joël », mais dont il nous a été impossible de vérifier l’identité, ainsi qu’une autre personne qui est parvenue à s’enfuir. L’individu Brisson s’est fait escorter jusqu’à la sortie, confondu dans un charabia des plus révélateurs de son insignifiance.

Les conséquences de ces agissements ne peuvent être prises à la légère. Que fait un aspirant exécutant à la FEUQ au cégep du Vieux Montréal dans le but avoué de faire de la perturbation politique ? Il est important de préciser qu’après seulement deux jours de campagne, des membres ou sympathisants de la FECQ-FEUQ ont d’ors et déjà entrepris leur sabotage. Il ne s’agit néanmoins pas ici d’un individu quelconque pris en flagrant délit, mais plutôt d’un ancien exécutant local et, surtout, d’une tête faisant partie prenante des hautes sphères de la FEUQ. Il est aussi pertinent de rappeler toute l’actualité du mandat de méfiance qu’à l’AGECVM vis à vis des fédérations. Ces actes en confirment toute la nécessité. Bien évidemment, la FECQ et la FEUQ ne souhaitent pas l’affiliation de l’AGECVM à l’ASSÉ. Elles nous rappellent qu’elles utiliseront les moyens les plus crasses pour arriver à leurs fins, méprisant de ce fait la démocratie étudiante. Cette tentative de sabotage leur jette encore un peu plus de discrédit, et c’est à nous de demeurer vigilantE à l’avenir. Spécifions pour conclure qu’à ce jour, aucune affiche du camp NON n’a été arrachée.

Shocked ...

Ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha ha ha ha ha ha ha ha ha!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steffen

avatar

Nombre de messages : 103
Age : 31
Localisation : Somewhere near a MMN connection
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Anecdote incroyable.   Jeu 26 Avr - 10:09

Je te demande pardon, mais cette anecdote n'en est pas une, car il s'agit d'une habitude Wink. Lors de la campagne d'affiliation à l'ASSÉ de BdeB, des anciens président-e-s (aujourd'hui membres de la FEUQ) sont venu-e-s au CÉGEP, alors que l'AG avait clairement interdit la présence des syndicats étudiants. Ces chers messieurs et madame ont placardé le pourtour du CÉGEP (soit jusqu'au métro Henri-Bourassa à plus de 5km...) de messages portant sur leur avis quant à la pertinence de la FECQ vis-à-vis de l'ASSÉ.
Également, les caméras de surveillance avaient pris en flagrant délis de chers membres fédérés, oeuvrant pour leur 'parti' dans l'objectif de faire valoir leurs positions.
Heureusement, ils ont démocratiquement été refoulés lors du référendum, et l'AGEBdeB est aujourd'hui l'une des plus actives dans l'ASSÉ.
Espérons que l'histoire servira l'AGECVM.

_________________
L'insipide et pédant branleur d'intellect

«La beauté que tu oses
ils la saluent encore
d'un grognement de porc
fouillant dans l'auge» - R. Desjardins


«We don't need no master; we want all mastery ended.» - B. Brecht
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lelunatique.com
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 32
Localisation : Ça dépend de ousque chuis.
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Anecdote incroyable.   Jeu 26 Avr - 14:51

Oui, j'avais vaguement entendu parler de ces histoires sordides. Les fédérations ne peuvent vraiment pas s'empêcher de faire des conneries pour se discréditer, j'ai presque l'impression qu'elles font exprès.

Là, je sais que je vais me faire répondre qu'à l'ASSÉ on se discrédite aussi en occupant les bureaux de ministres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anecdote incroyable.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anecdote incroyable.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anecdote sur le Billet 1953
» petite anecdote
» anecdote a djibouti
» [un peu urgent]Besoin d'info/Anecdote sur hide
» Une émoticône, une anecdote

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les étudiants et étudiantes de l'AÉHUM :: AÉHUM :: Politique étudiante-
Sauter vers: