Les étudiants et étudiantes de l'AÉHUM

Forum provisoire des étudiants et étudiantes d'histoire de l'Université de Montréal
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Congrès ou pas congrès...

Aller en bas 
AuteurMessage
Steffen

avatar

Nombre de messages : 103
Age : 31
Localisation : Somewhere near a MMN connection
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Congrès ou pas congrès...   Jeu 10 Avr - 15:39

Le 8 février 2008, l’assemblée générale d'histoire adoptait à majorité une lettre à envoyer à l’ASSÉ, qui témoignait de notre refus de participer «aux discussions de sourds des instances de l’ASSÉ jusqu’à un congrès d’orientation». Dès lors, nous avons cessé d’envoyer des délégué(e)s aux diverses instances, attendant une réponse de la part de l’ASSÉ.
Au congrès des 16 et 17 février, le Comité exécutif de l’ASSÉ, en réaction à notre demande (qui avait été ajoutée au cahier de congrès, donc accessible aux autres associations membres), énonçait notre questionnement, qui n’a été repris par personne, étant donné le manque d’information quant à notre position, les raisons de celle-ci et l’absence de la principale intéressée – en l’occurrence l’AÉHUM. Peu après ce congrès, l’exécutif de l’ASSÉ nous a appelé, nous posant diverses questions sur notre lettre, et nous demandant de venir défendre notre position en congrès, afin de pouvoir l’expliquer et aussi y revendiquer les changements voulus.
Aujourd’hui, en conseil exécutif, conformément au mandat de discuter du point ASSÉ, inscrit à l’ordre du jour de l’assemblée générale du 3 avril 2008, nous avons débattu de la question. La problématique à l’étude concerne notre présence en tant qu’association membre, au congrès annuel de l’ASSÉ les 26 et 27 avril prochains. Il ne s’agit pas du congrès d’orientation que l’AÉHUM demandait, mais à la fois parce qu’il y a un point concernant la démocratie à l’ASSÉ, et parce qu’il semble en effet plus pertinent de se présenter devant l’instance décisionnelle qu’est le congrès, afin d’y défendre notre position, il est nécessaire de s’y questionner.
Outre l’argumentation en faveur de cette présence, le principal point soulevé est le problème de la légitimité du Conseil exécutif de revenir sur une position d’assemblée générale. Avant cela, je tiens à énoncer que le 3 avril, l’assemblée générale, en connaissance de cause du point ASSÉ, a chargé le Conseil exécutif de «régler le point ASSÉ [le 10 avril 2008]». De la sorte, la discussion ayant eu lieu était légitime.
Maintenant, lorsque l’on tient compte du fait de la légitimité de renverser une proposition adoptée en assemblée générale – qui même lors de cette instance nécessite un vote aux deux tiers – il est évident qu’il y a un manque légal. De la sorte, toute décision prise en exécutif dans de telles conditions se doit d’être analysée par une assemblée générale suivante, ce qui dans notre cas, n’y changerait rien, sinon pouvoir voter, le cas échéant, une motion de blâme à l’endroit de l’exécutif étant donné les disposition temporelle du congrès et de notre fin de session imminente.
Il m’apparaît étrange de constater que lors de l’assemblée générale, la proposition de remettre la question entre les mains de l’exécutif ait été adoptée à l’unanimité, alors que tous les membres de l’exécutifs aient été présents, ayant par le fait même voté en faveur de ladite proposition. Toutefois, dès lors que la discussion a aboutit entre ses mains, le même exécutif dit ne pas avoir la légitimité nécessaire de revenir sur une décision d’assemblée générale précédemment adoptée.

Le principal problème se dresse ici davantage sous la forme d’un glissement sémantique : la proposition d’assemblée générale porte à interprétation, et le débat qui a eu lieu ce midi est au fond, un débat entre deux différentes interprétations.
La première, celle qui refuse d’y envoyer une délégation pour le congrès au-delà du point spécifique de Démocratie à l’ASSÉ, possède comme argument principal l’interprétation à la lettre de la proposition. Celle-ci mentionne que seulement à partir d’un congrès d’orientation, l’AÉHUM se présentera de nouveau aux instances de l’ASSÉ. La situation, depuis cette prise de position, a évolué, puisqu’un discours s’est établi entre l’exécutif de l’ASSÉ et celui de l’AÉHUM, et qu’une demande nous a été faite d’aller défendre notre position, ce qui est la tâche globale de l’exécutif.
Donc, au risque bien réel de dépasser notre mandat d’exécutif de ne pas outrepasser une décision d’Assemblée générale, se dessine une autre tâche : celle de la représenter dans les instances à laquelle l’AÉHUM est associée.
La seconde position défend quant à elle la nécessité de notre présence, afin de faire valoir notre positionnement. Cette interprétation se base sur le paradoxe qu’en voulant respecter la démocratie de l’AÉHUM, nous y manquons en ne prenant pas l’espace qui nous est dévolu au sein de l’ASSÉ. Corollaire, en voulant se présenter à l’ASSÉ et y défendre notre position d’Assemblée générale, nous enfreignons la procédure habituelle qui nécessite un vote aux deux tiers d’Assemblée générale pour revenir sur une décision précédemment votée.
Je suis conscient de la nécessité de respect démocratique et c’est justement pour cette raison que je crois nécessaire de se présenter, en tant qu’association, au congrès annuel de l’ASSÉ, car l’objectif est de s’y présenter pour défendre nos positions, y compris celle de la lettre du 8 février 2008. C’est un non-sens que de refuser de se présenter à l’endroit tout désigné pour faire valoir notre point, quitte (idéalement !) à revenir sur les modalités du congrès par la suite et de se repositionner comme il se doit. En ce moment, la lettre, démocratiquement adoptée, m’apparaît davantage comme étant une entrave à ce même principe de démocratie.
Je vous laisse le soin du mal de lecture, et m’attends à vos réponses !

_________________
L'insipide et pédant branleur d'intellect

«La beauté que tu oses
ils la saluent encore
d'un grognement de porc
fouillant dans l'auge» - R. Desjardins


«We don't need no master; we want all mastery ended.» - B. Brecht
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lelunatique.com
Ced



Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Ven 11 Avr - 11:30

J'abonde dans ton sens. Je crois qu'il faut garder à l'esprit le but premier de la lettre: obtenir plus de démocratie dans les instances de l'ASSÉ.

Je crois que l'exécutif doit d'abord et avant tout comprendre dans la position de l'Assemblée qu'il doit entreprendre des démarches pour favoriser la démocratie à l'ASSÉ. L'Assemblée n'a pas voté de position pour que l'AHÉUM soit absente des congrès, elle a voté une lettre qui affirmait que l'AHÉUM refuserait d'y participer tant que les instances ne seraient pas plus démocratiques (du moins, c'est ce que j'ai compris dans ton message précédent). Cette affirmation se veut un moyen de pression, et celui-ci a fonctionné puisque le dialogue a été établi. Il me semble tout à fait contre productif que de refuser cette main tendue. C'est comme si un syndicat entrait en grève en revendiquant uniquement "leur mécontentement" et refusait de s'assoir à la table des négociation parce que ses membres ont voté une grève. Comme l'Assemblée n'a pas donné de mandat clair à l'exécutif quand à l'application et la conclusion de ce moyen de pression, il revient, selon moi, à l'exécutif de juger comment il doit l'appliquer pour mieux représenter les décisions de l'Assemblée.

Je crois qu'il faut aller clarifier et défendre notre point, et faute d'être écouté, nous reviendrons alors à notre absentéisme tel qu'anoncé dans la lettre. Afin d'être plus rigoureux, nos représentants pourraient s'abstenir d'assister à toute discussion n'ayant pas nos revendications à l'ordre du jour (par exemple, si nous ne sommes pas à l'ordre du jour le 26, nous ne participons qu'aux discussions du 27).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 32
Localisation : Ça dépend de ousque chuis.
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Lun 14 Avr - 18:20

Cool, on va en congrès pareil.

Maintenant, quelle position allez-vous défendre pour la campagne? Guerre en Afghanistan? Éducation? Contre le néolibéralisme? Ou l'abstention, comme d'hab?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced



Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Lun 14 Avr - 21:24

Faudrait demander à nos externes, puisque c'est eux qui sont sensés y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steffen

avatar

Nombre de messages : 103
Age : 31
Localisation : Somewhere near a MMN connection
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Mar 15 Avr - 10:29

Je pense que l'on pourrait faire une campagne de financement en éducation en établissant divers contacts avec des compagnies qui voient aux intérêts des jeunes comme :
-> Rogers, Bell et Fido (cellulaires)
-> Coke (pour concurrencer Pepsi)
-> Nike (pour le loisir de participer au travail des enfants)
-> etc.

_________________
L'insipide et pédant branleur d'intellect

«La beauté que tu oses
ils la saluent encore
d'un grognement de porc
fouillant dans l'auge» - R. Desjardins


«We don't need no master; we want all mastery ended.» - B. Brecht
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lelunatique.com
Guillaume

avatar

Nombre de messages : 239
Age : 32
Localisation : Ça dépend de ousque chuis.
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Mar 15 Avr - 12:16

Merci, c'est tellement une réponse précise. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steffen

avatar

Nombre de messages : 103
Age : 31
Localisation : Somewhere near a MMN connection
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Mar 15 Avr - 21:06

Personnellement, bien que j'appuie toute lutte antimilitariste, je crois qu'il serait davantage pertinent de cerner des enjeux locaux en éducation. Toutefois, l'idée de faire des pressions face au recrutement de l'armée canadienne sur les campus et terrains d'écoles est excellente.
Malgré tout, il serait bien de garder le cheval de bataille de l'accessibilité à l'éducation, même si la campagne 2008-2009 n'y touche pas directement.
Peut-être qu'au lieu de s'attaquer à quelque chose l'ASSÉ pourrait-elle avoir l'initiative d'entreprendre une campagne massive d'éducation à l'esprit critique et de cibler ainsi quelques événements et faits locaux et internationaux, puis de les cribler du regard impitoyable de l'intelligentsia estudiante québécoise...

_________________
L'insipide et pédant branleur d'intellect

«La beauté que tu oses
ils la saluent encore
d'un grognement de porc
fouillant dans l'auge» - R. Desjardins


«We don't need no master; we want all mastery ended.» - B. Brecht
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lelunatique.com
Steffen

avatar

Nombre de messages : 103
Age : 31
Localisation : Somewhere near a MMN connection
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Mar 15 Avr - 21:09

Ced a écrit:
puisque c'est eux qui sont sensés y aller.

... Je tiens à faire remarquer qu'Isabel est officiellement une femme et donc que cette remarque ne tient plus... Le règne phallocrate des externe ayant débuté avec Guillaume il y a deux ans s'est terminé avec moi il y a deux semaines lorsque je ne me suis pas représenté au poste...
Enfin...

_________________
L'insipide et pédant branleur d'intellect

«La beauté que tu oses
ils la saluent encore
d'un grognement de porc
fouillant dans l'auge» - R. Desjardins


«We don't need no master; we want all mastery ended.» - B. Brecht
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lelunatique.com
Ced



Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Mar 15 Avr - 23:26

Veuille noter que je ne connais point la liste de l'exécutif sur le bout des doigts (d'autant plus que la liste en question a changé très récemment et que les nouveaux officiers n'ont pas vraiment eu l'occasion de se faire remarquer), d'où le fait que j'ai appliqué le pluriel (selon la charte, il y a deux places ouvertes à ce poste). De plus, comme je ne fais pas partie de l'exec, je ne suis pas tenu d'endosser la position de féminisation du discours, et je suis donc libre d'appliquer la règle de grammaire française qui veut qu'au pluriel le masculin l'emporte.

Donc, j'emploie le pluriel parce que nous sommes sensés avoir deux externes et que j'ignore qui occupe ou n'occupe pas ce poste, et j'emploie le masculin parce que j'ignore le genre des personnes occupant le poste et que jusqu'à ce que le gouvernement force l'office de la langue française à modifier la grammaire, c'est ce qu'il faut faire au pluriel lorsque le genre est indéterminé ou mixte.

P.S.
Citation :
Je tiens à faire remarquer qu'Isabel
Et ça, on l'accorde pas au féminin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric V.



Nombre de messages : 74
Localisation : Montréal ou 584 km au nord de Montréal.
Date d'inscription : 28/09/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Mer 16 Avr - 0:25

Précision: la féminisation à l'oral et à l'écrit a été adoptée par l'AÉHUM et non le Conseil exécutif. Maintenant, c'est à vous d'en faire ce que vous voulez. À ce qu'en j'en comprends, elle est obligatoire dans les PV, la charte et les divers documents officiels et officieux de l'asso. Il est préférable de l'utiliser sur le forum et dans les AG, mais ça reste à votre discrétion. C'est sûr que de désigner une femme par le masculin n'est jamais socialement accepté, même pas par le gouvernement. Wink

Je n'expose ici que ma compréhension personnelle de ce qu'implique un tel point dans la plate-forme AEHUMienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced



Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   Mer 16 Avr - 8:04

Je me souviens très clairement que quand le point à été adopté en AG, Isabelle a dit que ça n'engageait que les exécutants.

Citation :
C'est sûr que de désigner une femme par le masculin n'est jamais socialement accepté, même pas par le gouvernement.

J'insiste sur le fait que j'ai masculinisé PARCE QUE J'IGNORAIS LE GENRE DES PERSONNES DÉSIGNÉES, et que selon la grammaire française, c'est au masculin qu'on accorde quand le genre n'est pas connu.

Ceci dit, je crois qu'on est rendu crissement loin du sujet de cette enfilade, merci. Comme vous avez à peu près tous des pouvoirs de modérateurs, rien ne vous empêche de déplacer les messages ayant rapport au genre d'Isabelle dans une nouvelle enfilade pour qu'on continue là bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Congrès ou pas congrès...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Congrès ou pas congrès...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 9ème Congrès de la Fédération CGT services publics
» Le Congrès de la SOUMMAM et sa plateforme politique (ou le plan de la solution finale ...)
» Congrès National de Généalogie Le Havre 2017
» Congrès National de Radioprotection 2013
» Genealogiades pour les Nordistes les 31/10 et 1/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les étudiants et étudiantes de l'AÉHUM :: AÉHUM :: Politique étudiante-
Sauter vers: